Interview

CRESCE

CRESCE


Avec des prods mélangeant habillement Rnb et trap Cresce, est l’un des digne héritier de la vague The Weeknd. D’un morceau à l’autre, le Néerlandais na cesser de créer l’effervescence autour de lui. L’occasion pour nous d’aller à sa rencontre.


PlayMyKick : Comment en est tu arriver à produire ?

Cresce : Je suis entré en production à l’âge de 12 ans, quand je suis allé chez mes amis après l’école et il venait d’installer FL Studio. J’ai été tellement étonné par les oppertunités de creation sans fin, que j’ai eu le programme moi-même durant la semaine.

Je suis entré en production à l’âge de 12 ans,

Pmk : Ton premier grand amour musical, c’était qui ?

C : Mon premier amour musical était probablement Green Day quand j’avais 10 ans, hahah!

Pmk : À quoi penses-tu en premier, pour réaliser un bon track ?

C : Avant de sortir une piste, j’ai déjà toute la vision dans ma tête. Je suis assis et complètement concentrer jusqu’à ce que je reçois l’idée des première notes.

Avant de sortir une piste, j’ai déjà toute la vision dans ma tête.

Pmk :  Quelle est l’influence de The Weeknd ou Spooky Black dans ta musique ?

C : The Weeknd et Spooky Black sont tous les deux étonnants et j’ai beaucoup écouté leurs musique. Surtout les trucs du Week-end. Sa me ramène toujours à mieux produire. 

Pmk : Tu as aussi des influences trap, comment arrives-tu à mélanger les deux ?

C : Je ne sais pas vraiment, j’essaie juste de faire de la musique que j’apprécie personnellement. J’écoute beaucoup de Rnb et trap. Dernièrement, j’ai l’impression que de nombreux artistes ont combiné les deux. J’aime juste expérimenter et de là, je crée de nouvelles préférences musicales, etc… Je suppose que c’est de là, que vient la combinaison des genres !

Pmk :  La combinaison avec Aufl est toujours très réussie. Comment c’est passer la rencontre ? 

C : Aufl et moi ne nous sommes jamais rencontrés avant, mais nous parvenons toujours à capter la même vibe. D’une façon ou d’une autre, c’est l’une des personnes avec qui j’aime travailler.

Pmk : Et avec Sensi Sye ? 

C : Sensi Sye vit une ville loin de moi, nous sommes des amis on parle beaucoup par Facebook. Je ne l’ai pas rencontré pour le moment, mais c’est en prévision.

Pmk :  Il y a-t-il d’autre rapper/producteur avec qui tu voudrais collaborer ?

Tory Lanez, DrakeKanye West, The Weeknd en termes de grands artistes. Et en ce qui concerne les artistes underground, je travaille déjà avec beaucoup de gens, j’ai récemment apprécié la musique de l’artiste de Toronto, Jahkoy.

Pmk :  Il y a 6 mois, tu as fait un tour d’Europe, quelles ont été t’es impressions ?

C : Voyager à travers l’Europe a été une expérience incroyable et j’ai vu beaucoup de choses merveilleuses. J’ai pris une pause musicales pendant ce temps. C’est définitivement une expérience qui à changer ma vie.

Je ne connais pas beaucoup de producteurs français, mais j’aime écouter PNL

Pmk : Écoutes-tu des producteurs français ?

C : Je ne connais pas beaucoup de producteurs français, mais j’aime écouter PNL et mes amis écoutent beaucoup de rap français. Je ne connais pas beaucoup de noms, mais j’apprécie la vague.

Pmk : Est-ce que ton premier Ep solo sera pour 2017 ?

C : Oui ! Mon premier EP est presque terminé et tombera bientôt. Je suis très excité.

Pmk : Autre chose à rajouter ?

C : Je tiens à vous remercier et remercier aussi, chacun de mes fans pour écouter ma musique. Cela signifie vraiment beaucoup pour moi. Et enfin, gardez un œil sur fil d’actualité ! Je vais laisser tomber quelques choses de passionnant bientôt.


Thomas, 13 Janvier 2017.


à lire aussi