Chronique

TOGETHER : LE NOUVEAU EP DE DOUCHKA

TOGETHER : LE NOUVEAU EP DE DOUCHKA


Il y a deux ans, Douchka est apparu à la face du net, en participant à la Red Bull Music Academy de Tokyo, puis dans la programmation de Pitchfork festival à Paris en 2014. Très vite repéré, il a rejoint Nowadays Records avec un premier EP très remarqué « Joyfull ». De retour de ses aventures, il confirme son statut de jeune talent avec un deuxième EP très dense sous l’appellation « Together ».

Dans ce second volet, Douchka cultive son côté caméléon, tel un shaker d’inspiration qui rebondit dans tous les sens, avec la principale polyvalence des sonorités, au carrefour des rencontres c’est bien là que se situe ce six titres. Avec force et habilité, il exalte sa soif d’inspiration avec une fraicheur qui sera vous mettre d’aplomb. La tête pleine d’idées et des émotions plein les synthés, la combinaison des voix modulées fait la paire avec les beats lumineux. Les deux s’enlacent dans un rythme aphrodisiaque pour dérouler un groove qui ne qui ne manquera pas d’efficacité.

Maitrisé jusqu’au bout des ongles, « Together » est ce genre d’électron libre qui ne manque pas de folie ni de hors piste, mais il crache plutôt fièrement des éclairs de toute part. Poussé par des inspirations éparses façon musique du monde, Douchka nous amène dans une bulle bien ficelée poussée par un élitisme constant en étant toujours plongé dans une quête d’élargissement des horizons. Bienvenue dans son univers.  En effet, nul besoin de s’éterniser pour constater que « Don’t Leave » s’avère méchamment addictif. Il conjugue tout ce qu’on pouvait attendre de la scène actuelle : une production fine, lucide et très originale qui balaye tout fioritures, pour donner une musicalité riche. En d’autres termes, c’est une bonne dose d’effervescence.

C’est une grande créativité sans fin qui trouve un malin plaisir à faire concorder les références improbables. Si une telle prise de risque pourrait ressembler à un accident, il est ici question de rechercher comment apporter quelque chose de nouveau. Certes, il bricole, il confectionne, mais surtout il innove tel l’artisan 2.0 issu de la génération internet, très attaché au self made, dans un mélange électro, pop, future beat et on ne pourra pas bouder notre plaisir à voir en action ces différents éléments jouer ensemble pour fusionner dans l’émulation.

C’est un EP agréable, fait avec la conviction de ne jamais ennuyer, brillamment exécuté et annonciateur du meilleur pour son auteur. Nowadays Records nous avait déjà fait plaisir en signant des artistes prometteurs comme Fakear et il confirme la justesse de ce choix avec Douchka.


Thomas, le 18 Mars 2016.


à lire aussi