Chronique

FOISEY A L’HONNEUR DANS LE WHITE LABEL

FOISEY A L’HONNEUR DANS LE WHITE LABEL


Soulection a toujours été étroitement lié à la découverte de nouveaux talents, un héritage lourdement ancré dans leur ADN, rythmant leur quotidien année après année. Cette histoire d’amour se concrétisera par la création des ​« Éditions White Label » : une série de publications conçues pour éclairer un certain nombre de projets courts, issus de producteurs en pleine maturation dans le monde entier, qui vient de souffler vendredi dernier leur 20è bougie. À cette occasion, le label de Los Angeles n’a pas fait les choses à moitié, en allant débusquer le compositeur Foisey tout droit sorti du Connecticut. Certes, c’est un peu un inconnu au bataillon, avec quelques bonnes connections ici et là, ​des tracks à la pelle, des projets pour se faire la main ; en bref, un profil Soundcloud des plus classiques. Mais pour cette nouvelle édition, le diamant brut a pris le temps de tailler dans sa production pour ne garder que le meilleur de sa musique, un mélange coulant de classique et de moderne, posé sur une base jazzy bien moelleuse, enrobé par des couplets rap Rnb. Le mélange des différents échantillons donne une composition contemporaine multicouche, à la fois éclectique et brute, avec en arrière-plan de nombreux genres qui roulent profondément sur la vague du rythme et d’un tempo sexy entraîné par le mélange des styles. Cueillis par ce véritable point fort, on écoutera maintes et maintes fois ces six titres, à la découverte de chaque couche qui le constitue. Un fois de plus, Soulection incarne son rôle de pionnier dans la stratosphère des net  labels et du futur​ ​beat​ ​de​ ​demain,​ ​toujours​ ​en​ ​restant​ ​fidèle​ ​à​ ​leur​ ​slogan​ ​« We’re​ ​The​ ​Sound​ ​of​ ​Tomorrow​ ».


Thomas, le 23 Août 2017.


à lire aussi