Chronique

UN POESIE NOMMEE « THE NIGHTBIRDS »

UN POESIE NOMMEE « THE NIGHTBIRDS »


Le temps d’une poésie, les membres de l’équipe Roche Musique, Wayne Snow, FKJ, Darius et Crayon s’associent pour un verset nommé « The Nightbirds ». Le trois titres s’apparentent à une longue traversée à bord d’une soucoupe volante. Au fil des mesures, on dérive d’étoile en étoile, poussé par le souffle magique d’un chant suave aux intonations flottantes. L’exploration des harmonies commence délicatement  pour finir en extase sur l’anneau de saturne. L’objet non identifié nous fait vibrer avec une traînée d’accords d’un soft sensuel donnant une ambiance abstract bien dosée, qui ravira les plus noctambules d’entre nous. Accrocheurs et spontanés, les garçons livrent une pépite qui donne envie de tout lâcher pour contempler l’horizon du haut de la ville, tempo ralenti pour une promenade de toit en fenêtre, tout semble survoler comme l’air chaud d’un été, transportant lentement une somptueuse fébrilité à chaque boucle.

Mais le quatuor ne s’arrête pas seulement là : il réinterprète le projet dans une version court métrage d’auteur entre jam session et déambulations nocturnes. Une relecture en slow motion, qui révèle la seconde nature quasi-multisensationnelle, transformant l’écoute en une expérience un peu plus intimiste, pour plus de plaisir. La traversée abyssale devient alors un petit nuage visuel et auditif, qui se vit, s’écoute et surtout se ressent.


Thomas, le 24 Juillet 2017.


 

à lire aussi